JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES* 2018

Nous y sommes de nouveau ! Le 8 mars, des femmes* de tous pays seront dans les rues afin de manifester pour un monde plus juste. À Freiburg nous voulons aussi partager la cause féministe et lutter pour une vie meilleure. Les raisons sont nombreuses : les événements, cette année, nous l’ont encore montré.

#metoo #balancetonporc :
la violence sexualisée et ses résistances Le sexisme et la violence sont des problèmes que des femmes* vivent au quotidien. Que ce soit dans la sphère privée, publique ou professionnelle, ell.e.s. sont harcelé.e.s., touché.e.s. ou violé.e.s. Plutôt que leurs agresseurs2, la société responsabilise les concerncé.e.s. par leur apparence et leur comportement. Ça suffit !

Sans oui c’est non ! Ne cessons pas de revendiquer le consentement !

L’antiféminisme de la droite prend de l’ampleur
L’AFD (l’Alternative pour l’Allemagne) est entré au parlement allemand l’année dernière, se positionnant contre l’émancipation des femmes*. La lutte contre l’égalité des sexes, les modes de vies homosexuels et la diversité des genres est centrale dans leur programme. Par conséquent, le parti s’oppose au droit à l’avortement, au divorce et au mariage pour tout.e.s. Les groupes d’extrême droite comme l’AFD ne sont qu’une partie d’un mouvement antiféministe, qui nie les droits et influence la société graduellement avec leurs pensées.

Contre l‘offensive antiféministe européenne ! Nous ne reculerons pas devant une idéologie réactionnaire !

Mon corps, mon choix !
Le débat actuel sur le droit à l’avortement nous montre qu’en Allemagne, le droit de disposer librement de son corps est encore loin d’être garanti pour tout.e.s. Nous voulons déterminer nous-mêmes nos corps, nous voulons les définir et ne pas avoir à nous justifier au sein de la famille, dans la rue ou face aux autorités publiques. Nous aspirons à une société qui accepte les identités multiples, dans laquelle le genre n’importe pas et où les femmes* peuvent décider elles-mêmes de disposer de leur corps.

Contre la criminalisation des avortements en vertu du paragraphe §218StGB ! Pour un droit de disposer librement de son corps !

Un travail invisible : les aide.s-soignant.e.s
Les salarié.e.s. de soin à Freiburg et dans la république entière lutte pour de meilleures conditions de travail, donc aussi pour de meilleurs soins pour nous. Les soins sont principalement prodigués par des femmes*. Cette profession non-réénumérée ou encore précaire n’est presque pas reconnue socialement. Ce travail devrait être reconnu par son bénéfice pour la société et indépendamment du sexe. À cet égard : nous sommes solidaires avec les aide.s-soignant.e.s !

Pour une société solidaire, sans exploitation et sans oppression des femmes !

Rejoignez-nous, venez manifester le 8 mars ! Soyez solidaire avec la lutte des femmes* au quotidien ! Une perspective féministe est et reste nécessaire !

1 L’étoile de genre (*) symbolise toutes les conceptions de genre, ne s’identifiant ni avec le féminin ni avec le masculin. Elle symbolise, de plus, que les groupes nommés vivent des conditions différentes en termes d’origine, d’âge, de santé, de ressources financières ou d’éducation.
2 Nous écrivons ici volontairement « agresseurs » au masculin parce que la violence sexualisée provient majoritairement de ces derniers. L’utilisation du terme genré brouillerait la réalité même. Nous nous opposons à toutes les formes de violence, quiconque la perpétue.